Les destinations phares à connaître si vous voyagez en l’Ouzbékistan

L’Ouzbékistan recèle une multitude d’héritages culturels. Fort d’une histoire colorée et d’une architecture étonnante, l’Ouzbékistan est une destination à inscrire sur le carnet de voyage des touristes. De la ville emblématique de Samarkand à la métropole de Tachkent, l’Ouzbékistan réserve une expérience inédite aux personnes en quête à la découverte d’un autre monde.

Le musée Amir Timur

Le musée Amir Timur est un endroit parfait pour découvrir le riche patrimoine culturel de l’Ouzbékistan. Construit à la fin du 20e siecle, ce musée basé à Tachkent abrite plus de 4 000 objets d’héritage qui illustrent l’importance de la dynastie timouride. La caractéristique la plus frappante du musée est sa ressemblance avec le mausolée Gur-e Amir qui se trouve dans la ville de Samarkand. Les visiteurs qui pénètrent dans le musée sont transportés dans un monde d’art et de culture véritablement exclusif à la région.

L’Arche de Boukhara

Profondément ancrée dans l’histoire, l’arche de Boukhara est une structure qui abrite une ville royale à l’intérieur d’une autre ville. Considéré comme la plus ancienne structure de Boukhara, cet impressionnant monument servait de résidence à l’émir de Boukhara. Le bâtiment, habité du Ve au XXe siècle, a laissé derrière lui un héritage riche qui continue de vivre dans le cœur des habitants de la ville. Bien que bombardée par l’Armée rouge, l’arche est toujours debout aujourd’hui, reflétant la royauté qui régnait dans le passé.

La ville fortifiée de Khiva

En tant que l’une des plus anciennes villes du monde, Khiva se révèle être un authentique joyau. Vieille de 2 000 ans, elle est préservée à l’intérieur de ses murs de briques crénelés, qui constituent à la fois une protection et une merveille architecturale. Dans cette ville fortifiée, appelée Itchan Kala, les visiteurs peuvent trouver certains des monuments les plus incroyables du pays. Grâce à sa riche histoire et aux sites exceptionnels, elle a été désignée par l’UNESCO comme le premier site ouzbek inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Pour profiter pleinement de la grandeur de Khiva, un séjour dans la vieille ville est recommandé et faire appel à un guide peut s’avérer utile (voir https://www.voyageouzbekistan.com).

À lire aussi :   Vacances à Amsterdam : que faire ?

Le Chor Minor

La visite de Chor Minor, à Boukhara, est une étape inévitable pour les personnes désireuses de découvrir en profondeur l’histoire et la culture du pays. Construite il y a 300 ans, cette structure témoigne des réalisations architecturales de l’époque. Grâce à ses quatre minarets, il représente les quatre points cardinaux de la géographie, ce qui en fait un symbole important dans la région. Les décorations uniques à l’intérieur du Minor sont un spectacle à contempler et montrent la complexité du travail des artisans de l’époque.

Le bazar de Chorsu

Le cœur de Tachkent bat fort entre les murs du bazar de Chorsu. Véritable pilier du patrimoine culturel de la ville, sa structure aux dômes bleus dégage une énergie inégalée. Les touristes comme les habitants de la ville sont accueillis à bras ouverts par le bazar, qui regorge de nombreuses marchandises. Depuis les textiles raffinés jusqu’aux bibelots étincelants, tous les visiteurs sont invités à prendre part à la vie animée du marché. Toutefois, le joyau de la couronne du bazar est sans conteste la madrasa Kukeldash, un magnifique bâtiment historique niché à l’extrémité du marché.

Le mausolée Gur-e-Amir

La ville de Samarcande héberge l’une des structures les plus stupéfiantes du pays : le Gur-e-Amir. Il s’agit d’un magnifique mausolée construit au XIVe siècle en l’honneur du grand conquérant mongol Timur et de ses descendants. La particularité du bâtiment réside dans son dôme d’un bleu saisissant, qui reflète l’essence de la flûte dans sa forme singulière. Cependant, cette église n’est pas qu’un simple objet de beauté ; elle revêt une importance historique et culturelle incroyable en tant que dernière demeure de l’un des personnages les plus importants de l’histoire.

Le palais de Khudayar Khan

Le palais de Khudayar Khan, à Kokand, est un véritable chef-d’œuvre architectural. Construit à la fin du XIXe siècle, ce palais était autrefois la fierté et la joie du khanat de Kokand. Doté de sept cours intérieures à couper le souffle et de 100 pièces, cette construction était sans doute un véritable enchantement pour les visiteurs. Malgré la disparition de sa grandeur au fil des ans, le palais reste une attraction touristique populaire, avec ses cours et ses chambres accessibles à la visite. Connu loin à la ronde comme « la perle de Kokand », le palais de Khudayar Khan est un témoignage du riche passé de la région.

À lire aussi :   latitude 43.7715417 longitude 6.18982619999997 - Coordonnées : Lac de Sainte-Croix

La mosquée Lyab-i-Hauz

Le paisible Lyab-i-Hauz de Boukhara se prête admirablement à la contemplation. Nichés sur cette place tranquille, les quelques étangs restants, parsemés de grands mûriers, créent une atmosphère calme. L’ancien canal qui amène l’eau aux étangs leur confère un sens de l’histoire qui témoigne du passage du temps. Le quartier juif historique, situé juste au sud de Lyab-i-Hauz, est en effet considéré comme l’un des meilleurs quartiers de la ville pour découvrir les coutumes locales.

Le lac Aydarkul

Niché au cœur du désert de Kyzylkum réside le lac Aydarkul. Formé pendant l’ère soviétique, ce lac semi-naturel couvre une vaste étendue d’environ 4 000 km². Cependant, la beauté du lac Aydarkul ne réside pas seulement dans sa taille, mais aussi dans son environnement. Le lac est niché à proximité d’un lac plus petit, et ses eaux cristallines offrent une échappatoire à la chaleur du désert. Pour les personnes à la recherche d’un peu d’aventure lors des vacances, le lac Aydarkul constitue un cadre idéal : depuis les balades à dos de chameau dans les sables du désert jusqu’à la pêche dans les eaux d’un bleu profond.

Le Registan de Samarcande

Le Registan de Samarcande est l’un des sites les plus spectaculaires d’Asie centrale. Les vastes médersas situées au cœur de la ville sont un véritable spectacle. Dotés de mosaïques, de majoliques et d’espaces proportionnés, les trois magnifiques édifices construits selon l’architecture islamique méritent assurément une visite. Bien que détruit par Chinggis Khan, le Registan s’enorgueillit de posséder les plus anciennes médersas préservées au monde.

Laisser un commentaire