5 symptômes graves de santé à ne jamais ignorer

Parfois, nous préférons tous ignorer les choses qui nous inquiètent. Nous nous disons que si nous y mettons un peu de temps et que nous modifions notre routine quotidienne, ces petites choses qui nous empêchent de dormir disparaîtront. Cependant, même si nous aimerions vous dire que le fait d’ignorer cette douleur lancinante ou ce grain de beauté le fera disparaître, ce n’est tout simplement pas vrai. Prendre soin de sa santé revêt de nombreuses formes différentes, qu’il s’agisse de faire de l’exercice régulièrement, de manger les bonnes choses ou de parler ouvertement de sa santé mentale. Mais savoir quand vous devez vous adresser à un professionnel de la santé est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour prendre soin de vous.

 

L’un des aspects les plus difficiles de tout cela est de comprendre ce qui est un symptôme potentiel d’un problème de santé grave, et ce qui est une réaction parfaitement normale ou quotidienne de votre corps. Dans cet article, nous allons aborder certains des signes d’alerte les plus courants indiquant que quelque chose ne tourne pas rond et la façon dont vous pouvez les identifier le plus facilement.

 

Les douleurs aiguës dans la poitrine

Toute personne ayant un parent dans la cinquantaine ou plus connaît l’inquiétude tenace que le malaise qu’il fait passer pour une indigestion est quelque chose de beaucoup plus grave. Mais il est très important de se rappeler que personne ne doit ignorer une douleur soudaine et lancinante dans la poitrine, et pas seulement les plus de cinquante ans. Il peut s’agir d’un signe avant-coureur d’une crise cardiaque imminente et la gravité de la douleur sera une indication de l’urgence de la situation.

 

probleme sante

 

Il existe d’autres signes que vous ne devez jamais ignorer. Si vous avez l’impression qu’une pression s’exerce sur votre poitrine, ou si vous avez l’impression que quelqu’un la comprime, vous devez en parler à votre médecin le plus rapidement possible. Ces symptômes peuvent disparaître aussi soudainement qu’ils sont apparus, c’est pourquoi de nombreuses personnes les ignorent. Cependant, s’ils se répètent, votre corps vous dit que quelque chose ne va pas du tout. Les maladies cardiaques sont à l’origine d’un décès sur quatre aux États-Unis et le fait d’être capable de repérer les signes d’alerte pourrait vous sauver la vie.

 

Les bosses

Lorsque nous découvrons une nouvelle bosse ou une masse quelque part sur notre corps, il est très facile de paniquer. Nous savons tous que ces excroissances peuvent souvent être cancéreuses, et lorsque nous nous inquiétons d’un scénario susceptible de changer notre vie, il arrive que les gens se renferment. Ils ont l’impression que c’est trop gros pour s’en préoccuper, trop lourd à porter, et ils décident de l’ignorer en espérant qu’il disparaîtra.

 

Le premier point à soulever ici est que vous devez toujours consulter un professionnel de la santé si vous vous inquiétez de l’apparition de bosses, de bosses ou d’excroissances sur votre peau. Le deuxième point est qu’il existe plusieurs raisons différentes pour lesquelles une telle excroissance peut s’être produite, et qu’une grosseur n’est pas nécessairement une tumeur. Il peut s’agir d’un kyste, qui a pu se développer à cause d’une infection, d’un blocage du canal, d’une inflammation chronique ou de maladies héréditaires. S’il s’agit d’une tumeur, elle peut être totalement bénigne.

 

Ce qu’il faut retenir, c’est que vous ne saurez pas de quoi il s’agit tant que vous ne l’aurez pas fait examiner. Un kyste ou une tumeur apparaîtra sur une IRM, et un scanner (topographie assistée par ordinateur) permettra au technicien qui l’effectue de voir l’intérieur de la masse et de décider si vous avez besoin d’une biopsie. Pour en savoir plus sur les détails du diagnostic des kystes et des tumeurs et sur la façon dont vous pouvez obtenir un scanner, parlez-en à l’équipe d’Ezra. Ils proposent un examen IRM annuel qui ne prend qu’une heure et dont le prix peut varier en fonction de vos besoins.

 

Maux de tête soudains et aigus

Nous souffrons tous de maux de tête de temps en temps, et nous savons tous que certains sont pires que d’autres. Si vous souffrez régulièrement de migraines, par exemple, vous connaissez bien la douleur intense et les effets secondaires qui en découlent, notamment la sensibilité à la lumière et la perte temporaire de la vision.

 

Cependant, le type de mal de tête dont nous parlons est différent de la migraine et peut être décrit comme la pire douleur que vous ayez jamais ressentie. Ce type de mal de tête peut être le signe avant-coureur d’un accident vasculaire cérébral ou d’un anévrisme imminent, et il est dû à l’élargissement d’un vaisseau sanguin qui exerce une pression sur votre cerveau. Vous devez consulter un médecin avant qu’il ne se rompe.

 

sante

 

Douleur ou gonflement de la jambe

En général, si nous commençons à ressentir une douleur inhabituelle dans la jambe, nous nous levons et marchons un peu en nous disant que c’est simplement parce qu’elle s’est engourdie. Cependant, si vous remarquez un gonflement et une sensibilité dans une zone spécifique, vous devriez vraiment consulter un médecin. Cela pourrait être le signe que votre corps est sur la voie d’une embolie pulmonaire, causée par un caillot de sang dans votre jambe.

 

Les vrais problèmes surviendront si ce caillot sanguin quitte votre jambe et commence à se déplacer dans votre système sanguin, et s’il atteint votre poumon, il pourrait causer de réels dommages. Vous avez peut-être entendu des mises en garde contre les embolies pulmonaires avant de partir sur des vols long-courriers, car des périodes prolongées sans mouvement pourraient provoquer une flambée de la situation. Si vous avez des antécédents de caillots sanguins, parlez-en à votre médecin avant de réserver un long vol.

 

Engourdissement ou affaissement

Il s’agit d’un problème que vous devez signaler à un professionnel de la santé le plus rapidement possible. Il existe plusieurs signes indiquant que vous êtes victime d’un accident vasculaire cérébral, et la faiblesse ou l’engourdissement du bras est l’un des plus courants. Parmi les autres symptômes à connaître, citons les difficultés d’élocution, l’affaissement du visage d’un côté ou l’engourdissement du visage.

Rien qu’en France, une personne est victime d’un AVC toutes les 40 secondes et une personne en meurt toutes les quatre minutes. Il est essentiel que vous agissiez le plus rapidement possible si vous remarquez que vous-même ou quelqu’un d’autre souffre de ces symptômes.

 

Laisser un commentaire